Cyclone tropical trĂšs intense

🌀 Le systĂšme GAFILO a Ă©tĂ© baptisĂ© le 03.03.2004 Ă  06 UTC, il a atteint le stade de Cyclone tropical trĂšs intense.

🌀 Le vent moyen en mer (sur 1 min) a vraisemblablement atteint 278 km/h avec des rafales à 345 km/h.

🌀 Quatre terres ont Ă©tĂ© impactĂ©es par ce mĂ©tĂ©ore.

Gafilo vient de franchir le stade suprĂȘme de cyclone tropical TRES intense ! Le 06 mars 2004 à 06:55 UTC - Zoom sur l'oeil de Gafilo - Remarquez la régularité parfaite de l'oeil qui témoigne de la puissance extrĂȘme des vents dans le mur de l'oeil ! Constatez également la hauteur impressionnante des cumulonimbus qui composent le mur de l'oeil.
Source : Image provenant de NOAA / MODIS (NASA) - Satellite Terra -

Les différents stades atteints par GAFILO

Stades atteints
Date de l'Ă©volution
Perturbation tropicale
01.03.2004 Ă  06 UTC
L'intensité augmente
DĂ©pression tropicale
03.03.2004 Ă  00 UTC
L'intensité augmente
TempĂȘte tropicale modĂ©rĂ©e
03.03.2004 Ă  06 UTC
L'intensité augmente
Forte tempĂȘte tropicale
03.03.2004 Ă  12 UTC
L'intensité augmente
Cyclone tropical
04.03.2004 Ă  12 UTC
L'intensité augmente
Cyclone tropical intense
05.03.2004 Ă  09 UTC
L'intensité augmente
Cyclone tropical trĂšs intense
06.03.2004 Ă  00 UTC
L'intensité augmente
Cyclone tropical intense
07.03.2004 Ă  00 UTC
L'intensité diminue
DĂ©pression sur terre
07.03.2004 Ă  01 UTC
L'intensité diminue
Forte tempĂȘte tropicale
08.03.2004 Ă  07 UTC
L'intensité augmente
DĂ©pression sur terre
09.03.2004 Ă  21 UTC
L'intensité diminue
Zone perturbée
13.03.2004 Ă  03 UTC
L'intensité augmente
DĂ©pression sub-tropicale
14.03.2004 Ă  06 UTC
L'intensité diminue
DĂ©pression se comblant
16.03.2004 Ă  06 UTC
L'intensité diminue

Intensité maximale, selon les agences Météo-France et JTWC

Valeurs maximales atteintes par GAFILO, le 06 mars 2004 Ă  12 UTC
 
Intensité sur l'échelle de Dvorak (Ci) 7,5-/8,0
Intensité sur la classification Australienne 5/5
Pression estimée au centre 895 mb
Vent moyen sur 10 mn ( donnée Météo-France ) 232 Km/h, 125 Kt
Vent moyen sur 1 mn ( donnée Météo-France ) 269 Km/h, 145 Kt
Vent moyen sur 1 mn ( donnĂ©e JTWC ) 259 Km/h, 140 Kt
Vent moyen sur 1 mn (intensité atteinte la plus probable) 278 Km/h, 150 Kt
Rafales 345 Km/h, 186 Kt

 

Influence sur les terres

Terres
Distance et intensité correspondante
Date
Alerte
DĂ©tails
Tromelin 160 km au Nord, au stade de cyclone tropical intense (s'intensifiant) 05.03.2004 Ă  20 UTC Aucune
Madagascar Sur l'Ăźle cĂŽte Nord-Est, au stade de cyclone tropical trĂšs intense (s'affaiblissant)

Sur l'Ăźle cĂŽte Sud-Ouest, au stade de forte tempĂȘte tropicale (s'intensifiant)
07.03.2004 Ă  00:30 UTC

09.03.2004 Ă  21 UTC
Avis de danger imminent
Les Comores et Mayotte 430 km au Sud-Est de Mayotte, au stade de cyclone sur terre 07.03.2004 Ă  13 UTC -
Juan de Nova 150 km au Sud-Sud-Est, au stade de tempĂȘte tropicale modĂ©rĂ©e (stable) 08.03.2004 Ă  11 UTC Aucune Pas de dĂ©tail

Approche de Madagascar par GAFILO vue par l'imagerie micro-onde

Sur cette sĂ©quence d’images issues de diffĂ©rents satellites et couvrant une pĂ©riode de 85 heures prĂ©cĂ©dent l’arrivĂ©e sur terre lĂ©gĂšrement au nord du cap Est (pointe est de la Grande Ile). Le stade cyclonique est franchi peu aprĂšs l'image n°3. On apprĂ©hende clairement le maximum d’intensitĂ© du cyclone avec l'images SSMI n°6, avec un mur de l'oeil associĂ© Ă  de la convection particuliĂšrement intense, mais aussi le processus de dĂ©but de cycle de l'oeil qui est intervenu ensuite avant l’arrivĂ©e sur Madagascar (images n°9, 10 & 11). Si cette amorce de cycle de l'oeil a contribuĂ© Ă  lĂ©gĂšrement affaiblir la force des vents maximaux prĂ©sents au coeur du mĂ©tĂ©ore, il a par contre eu pour consĂ©quence dÂ’Ă©tendre la zone de vents forts, avec la constitution d’un maximum secondaire de vents au niveau de l’anneau de convection externe venu se refermer autour de l'oeil interne.
Analyse de Météo-France Réunion


MĂ©so-vortex dans l'oeil du cyclone GAFILO

Le 06 mars 2004 Ă  06:55 UTC.

Cette image haute résolution (250 m) du satellite Terra permet d'accéder avec une grande finesse aux détails de la structure interne de l'oeil et les nuages bas présents à l'intérieur. Elle montre l'existence, à ce moment-là, de méso-vortex au sein de l'oeil. Des structures polygonales de ce type sont réguliÚrement observées au coeur des cyclones tropicaux. Elles sont généralement le signe d'un phénomÚne en "bonne santé" (i.e. maintenant son intensité ou s'intensifiant), au sein duquel libération de chaleur latente par la convection et vorticité dans le mur de l'oeil sont bien en phase, procurant une production efficace de tourbillon potentiel. Quand le profil de vent devient de plus en plus pentu, cela génÚre de l'instabilité barotrope au niveau du mur de l'oeil, à l'origine de la formation de ces meso-vortex qui migrent ensuite dans l'oeil, en nombre plus ou moins grand. Une configuration à 3 ou 4 méso-vortex est généralement associée à un mur de l'oeil relativement large, tandis que des murs de l'oeil plus étriqués (correspondant à des pics de vent plus aigus) produisent une instabilité avec des nombres d'onde plus élevés (résultant en des structures hexagonales par exemple).

Analyse extraite de la revue "saison cyclonique 2012/2013" de Météo-France Réunion.

Cliquez ici pour visualiser un autre article sur les méso-vortex par Wikipedia

Conclusion

Le 29 février, une perturbation se forme au Sud de Diego Garcia.

Le 02 mars, bien que le centre ait été exposé en raison d'un vent cisaillant modéré d'Est, le Joint Typhoon Warning Center (JTWC) a émis ce jour-là une alerte de formation de cyclone tropical.

Le 03 mars, la contrainte en altitude s'efface, le centre se repositionne sous la convection, le systĂšme s'intensifie rapidement en dĂ©pression tropicale, puis une tempĂȘte tropicale modĂ©rĂ©e. Il est ainsi nommĂ© Gafilo par le Centre MĂ©tĂ©orologique de l'Ăźle Maurice. Dans la mĂȘme journĂ©e le stade de forte tempĂȘte tropicale est atteint.

GAFILO ralentit sa vitesse de dĂ©placement tout en se dirigeant vers l'Ouest-Nord-Ouest le long de la pĂ©riphĂ©rie Nord d'une crĂȘte subtropicale.

Bien que de l'air sec ait considérablement réduit la convection profonde le 04 mars, MFR a classé GAFILO en cyclone tropical, il se dirige désormais vers l'Ouest-Sud-Ouest.

Le 05 mars, bénéficiant d'un double canal d'évacuation en altitude (divergence), GAFILO s'intensifie rapidement et atteint la catégorie 4 sur l' échelle Saffir-Simpson qui comporte 5 niveaux. Le stade de Cyclone Tropical Intense avec des vents moyens sur 1 min à 100 kt est atteint à 09 UTC.

Durant la journĂ©e du 06 mars, l'intensification se poursuit et va s'emballer. La tempĂ©rature de la surface de l'ocĂ©an affiche 29°C, et un troisiĂšme canal d'Ă©vacuation en altitude (divergence) se matĂ©rialise. Les excellentes conditions environnementales permettent au mĂ©tĂ©ore de s'intensifier en cyclone tropical TRÈS intense. L'oeil est trĂšs bien dĂ©fini, il est circulaire et chaud d'un diamĂštre de 37 km Ă  06 UTC. Il atteint ainsi l'intensitĂ© maximale de catĂ©gorie 5 sur l'Ă©chelle Saffir-Simpson. Le pic d'intensitĂ© est observĂ© Ă  12 UTC, avec des vents soutenus sur 1 minute atteignant 150 kt soit 280 km/h et la pression atmosphĂ©rique en son centre est estimĂ©e Ă  895 hPa. Dans le mĂȘme temps, on dĂ©tecte sur l'imagerie dite micro-ondes l'amorce d'un cycle de renouvellement du mur de l'oeil.

Le 07 mars, suite Ă  l'interaction avec les terres Malgaches en approche et le processus du cycle de l'oeil, GAFILO s'affaiblit lĂ©gĂšrement avant de toucher terre Ă  00 UTC, Ă  proximitĂ© de la ville d'Antalaha. Gafilo s'enfonce sur les terres Malgaches en orientant sa trajectoire vers le Sud-Ouest, le long de la pĂ©riphĂ©rie Nord-Ouest d'une crĂȘte subtropicale situĂ©e Ă  son Sud-Est.

Le 08 mars Ă  06 UTC, GAFILO est centrĂ© sur le Canal du Mozambique sous la forme d'une tempĂȘte tropicale modĂ©rĂ©e.

Le 09 mars, GAFILO est quasi stationnaire sur les eaux chaudes du Canal du Mozambique. MFR classe le mĂ©tĂ©ore en forte tempĂȘte tropicale Ă  12 UTC. A 21 UTC, la forte tempĂȘte touche Ă  nouveau les terres Malgaches au Nord de Morombe.

GAFILO va rester 3 jours sur Madagascar en effectuant une boucle dans le sens des aiguilles d'une montre.

AprÚs 00 UTC, le 13 mars, le centre résiduel de GAFILO retourne sur l'océan Indien en qualité de perturbation tropicale.

Finalement le 14 mars, ex-GAFILO transite au Sud de l'ßle de la Réunion en dépression subtropicale, en se déplaçant vers l'Est-Sud-Est.

Puis, le 16 mars Ă  12 UTC, suite Ă  la construction d'une crĂȘte subtropicale (anticyclone) Ă  son Sud-Ouest, la dĂ©pression extratropicale ex-GAFILO ralentit et change de cap vers le Nord-Ouest.

Le systÚme se dissipe définitivement le 18 mars en zone tropicale.

Votre expérience avec GAFILO

Vous avez vécu GAFILO, racontez-nous comment vous l'avez subi (votre témoignage, vos anecdotes). Votre message apparaßtra sur cette page.

Ajouter un message